Poétiquement

De la poésie. De la prose. De la littérature !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous verrez BIEN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raskolnikov
Apprenti poète
Apprenti poète


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Vous verrez BIEN.   Mar 27 Mai - 19:13

Toute la poésie
a le derme enflé d'air
et de sanie et vous
croyez aux mots et à
l'harmonie composée
par tout ça.

Mais tout ça ce ne sont que des conneries et viande mal traduite parce que la viande on la traduit pas

hommes il y a vos sexes et femmes les entrailles de l'humanité et vous croyez à autre chose comme par exemple je veux dire à la beauté et à toutes sortes de beautés, celle du dedans étant sans conteste la plus amusante à considérer.
Et puis toutes sortes de biens et de maux. Oh, comme le bien est bien, comme le mal est mal, comme les gentils sont gentils et les méchants méchants méchants méchants méchants. Béni soit le coeur, d'avoir poétisé! Qu'aurions-nous fait, sans le coeur et sa poésie? La vie est cruelle, mais la cruauté est belle: nous aurions tout fait pareil, en moins pathétique peut-être. Les enfants qui crèvent, je veux dire qu'on s'en tape, et qu'on ne les pleure et qu'on ne gémit que pour oublier que derrière toutes les souffrances et toutes les joies il y a quelque chose de bien plus terrible, et qui est l'ennui
si maux et joies contenaient assez de réalité positive pour nous faire oublier notre ennui, toutes ces médiocres productions humaines en quoi consistent la toute petite et plébéenne poésie et la microbienne morale de prêtraille sans vie, ainsi que leurs incestueuses unions, ne seraient pas si promptes à la prolifération. Mais le mal comme le beau, le beau comme le bien sont de si peu de force qu'à chacune de leurs manifestations ils ont vite fait de sombrer tout entier dans l'ennui.
Et alors commence un spectacle bizarre dans la longue nuit de l'ennui et à peine un crépuscule d'angoisse l'annonce-t-elle: les hommes se mettent à s'agiter, à gesticuler, à se tordre, à se frotter et à s'émasculer: et voilà l'art, l'amour, le crime, le bien, le mal: voilà en somme la vie, rejeton multiforme de l'ennui!

Vous m'ennuyez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huslium
Poète des glaces
Poète des glaces
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Vous verrez BIEN.   Mer 28 Mai - 15:13

Tu me fais marrer quand même toi... C'est amusant de te lire.
Tu veux créer une République, toi, petit personnage de Dostoïevski ?

D'abord, Monsieur dit que les hommes croient à la beauté et à toutes genres de beauté et tu renies en même temps la poésie. Or, la poésie a pour but essentielle de s'adresser au laid et non pas au beau ! Qu'ont fait donc les romantiques ? Et que sont en train de faire, les photographes aujourd'hui ? Ne peignent-ils pas ce qui est laid... Ils ont tout compris : le beau ne charme plus personne, la laideur "choque", elle attire et c'est ce qu'on fait maintenant, il suffit d'aller voir les tableaux accrochés à Beaubourg... il suffit de lire les romantiques, la poésie lyrique... les principaux termes sont : la mort, la douleur et j'en passe... ceci n'est pas de l'ordre du beau, bien au contraire. Donc déjà là, tu te trompes... on n'en est plus là... l'heure n'est pas à la beauté.
C'est creux ce que tu écris. Creux et sans aucun argument. Franchement, tu devrais construire une meilleure réflexion, petit personnage enfermé dans un roman russe.


G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huslium.blogspot.com
Raskolnikov
Apprenti poète
Apprenti poète


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Vous verrez BIEN.   Mer 28 Mai - 16:06

Tu a fait une erreur bête: de mettre ce poème ailleurs qu'à sa place. Ce n'est pas de la philosophie, ce n'est pas de la dialectique ni de l'argumentation ni du gavage d'esprit. C'est de la poésie. Alors evidemment, tu peux prendre une poésie et dire "mais c'est de la philosophie. Et en plus ça ne démontre rien: c'en est de la mauvaise!" Mais c'est bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huslium
Poète des glaces
Poète des glaces
avatar

Nombre de messages : 316
Age : 27
Localisation : Neverland
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Vous verrez BIEN.   Mer 28 Mai - 16:09

Ce n'est pas de la poésie... parce que de la poésie est écrite en vers... si elle n'est pas écrite en vers, elle devient prose... et la prose obéit aussi à certaines règles. Or, ton texte est une réflexion sur la poésie et n'est donc ni un poème, ni une prose. Et donc peut être considérée comme une "pensée"...

Voilà pourquoi j'ai changé ce texte de catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huslium.blogspot.com
Raskolnikov
Apprenti poète
Apprenti poète


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Vous verrez BIEN.   Mer 28 Mai - 16:11

Tu aimes ça, les catégorie. Chienne de taxinomiste. Il y a des poèmes en prose, et je t'emmerde beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas
Poète des sables
Poète des sables
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 28
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Vous verrez BIEN.   Mer 28 Mai - 20:12

Je bloque le sujet, ça dégénère.

Aucune insulte n'est tolérée ici, donc à suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous verrez BIEN.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous verrez BIEN.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Heliot, Johan] La lune vous salue bien
» Dégustation... ....les fois ou vous avez bien dégusté!
» JE VOUS AIME (BIEN PROFOND) de Cedrik Danielsson
» Vous prendrez bien un petit ver ?
» "vous verrez bien qu'un beau matin fatigué..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poétiquement :: Tous les genres littéraires :: Philosophie-
Sauter vers: